Publié le

Pas à pas

Bonjour,

Voici un pas à pas qui vous permettra d’expérimenter le nu au pastel sec. Ne cherchez pas à copier, inspirez vous seulement et laissez votre propre créativité agir. Cherchez vos couleurs, faites des tests sur une feuille de canson blanche…Il faut oser ! Utilisez les astuces qui vous serviront aussi pour d’autres sujets de peinture. Vous pouvez retrouver également l’ensemble de mes œuvres sur :

Première place de marché de l'art, ArtQuid s'adresse aux galeries d'art, collectionneurs, artistes, décorateurs et amateurs d'art, souhaitant acheter, vendre et rechercher des objets d'art de qualité.

 

Bon courage …

NIVEAU DIFFICILE

 

Pour la réalisation de cette œuvre, j’ai utilisé du papier d’aquarelle saunders waterford 450 gr. Le fond a été peint à l’aquarelle dans un gris neutre, que vous pouvez réaliser vous-même avec un mélange de bleu outremer, de rouge et de jaune. Pour un gris neutre, il faudra une proportion égale des trois couleurs citées.

Etape n°1 :

Pour ce nu, j’ai débuté le travail par la partie la plus foncée de l’œuvre : LES CHEVEUX que j’aie réalisé dans des nuances de brun rouge, brun noir. Les tons les plus clairs ont été posé avec les couleurs terre de sienne naturelle et ocre.

 

ASTUCE :

 Démarrer l’œuvre par les tons foncés, permet de ne pas salir les parties du tableau où les couleurs les plus claires seront appliquées par la suite.

Etape n°2 :

Ensuite, j’ai réalisé le buste. Pour peindre la couleur chair, il faut jouer avec plusieurs couleurs :
Blanc, rose et jaune très pâle (nuances très claires)
Laque de garance, ocre jaune (nuances intermédiaires)
Un brun (au choix)
Bleu, violet (pour les reflets sur certaines zones de la peau)

ASTUCE :

La difficulté est de trouver les bons accords de tons et de valeurs. Tester les couleurs sur une feuille à part avant de se lancer sur l’œuvre finale. Utiliser le bleu et le violet avec parcimonie.

Etape n°3 :

J’ai ébauché le fond avec des nuances de gris, de violet, de bleu, de blanc. Une œuvre est un tout, il ne faut pas peindre le sujet, puis peindre en dernier le fond. Cette manière de travailler provoque une « cassure » et bien souvent une perte d’unité, si bien que le sujet en lui-même se retrouve isolé et perd toute sa force. J’ai également peint le bras et les mains en reprenant les même couleurs pour obtenir la couleur chair. La difficulté pour le bras réside dans les ombres et les lumières qui sont très marquées et montrent d’où vient la lumière. Ici, on voit qu’il s’agit de la lumière d’une fenêtre qui se reflète sur le bras.

ASTUCE :

 Travailler le sujet et le fond comme un TOUT non séparé l’un de l’autre. Votre œuvre gagnera en homogénéité. (ce qui ne veut pas dire que ce soit facile!!)

Etape n° 4 :

Ici, j’ai poursuivi mon travail en peignant le drap blanc qui recouvre une partie du corps de mon sujet. Même si le blanc est majoritaire dans cette partie du tableau, les ombres sont réalisées avec les mêmes gris, bleu clair, violets (à tendance bleu et à tendance rouge) existants dans le fond.
Vous pouvez voir qu’en travaillant ainsi, je garde une homogénéité des tons (à ne pas confondre avec les valeurs) dans l’œuvre.

Etape n°5 :

Je peins ensuite les cuisses et les jambes. A ce stade les ombres et les lumières sur ces parties du corps restent mal définis. Je continue à peindre le drapé sur les côtés. Je renforce certaines valeurs avec un bleu plus soutenu pour créer de la profondeur de chaque côtés du drap blanc. Je retravaille en même temps quelques valeurs sur le fond.

 

ASTUCE :

Cette étape me permet d’EQUILIBRER les valeurs du fond. Je crée également un effet visuel en utilisant deux techniques : le fondu et le brut.

Le fondu : Le pastel est appliqué sur le papier puis fondu avec le doigt.

Le brut : Le pastel est appliqué dans un mouvement précis (la direction) et est ensuite laissé tel quel. Cette technique demande plus de spontanéité, et une certaine gestuelle. (Entrainez-vous avant sur une feuille autre que votre œuvre).

Etape finale:

Je termine l’œuvre en renforçant les valeurs sur les cuisses et les jambes. Là aussi, des ombres et lumières qui se reflètent rappellent la fenêtre qui marquent la peau. Puis, je réalise en technique brute un voile qui vient recouvrir la jambe avec du blanc. Je rajoute quelques ombres très légères avec des violets clairs et je signe !!

Publié le

Bonjour tout le monde !

Bonjour,

Et c’est parti pour mon nouveau blog …

Vous y trouverez mes derniers articles ainsi que mes galeries d’Arts de différentes techniques de peinture. En l’occurrence (pour l’instant!) :

Inscrivez vous pour me laisser vos commentaires et pour recevoir ma newsletter . Vous serez ainsi averti de la publication de mes derniers articles et de mes dernières œuvres…

 

 

Bonne visite et à très bientôt …